En quoi consiste le développement web ? Apparu avec Internet, le développement web fait référence au processus d’écriture d’un site ou d’une page web dans un langage technique. Il s’agit d’une étape incontournable pour qu’un contenu soit mis en ligne et atteigne ses lecteurs.

Table des matières

  1. Quel est le rôle d’un développeur web ?
  2. Salaire d’un développeurs
  3. Développement de carrière

Quel est le rôle d’un développeur web ?

Un développeur full stack réalise toutes les fonctions techniques d’un site ou d’une application web. Un technicien ou un ingénieur qui conçoit un site sur mesure ou adapte une solution technique existante en fonction du projet et des exigences du client.

Un développeur full stack est un développeur polyvalent. Il cumule les fonctions de développeur back-end, de développeur front-end et d’architecte web. Ses connaissances et sa polyvalence lui permettent de créer des sites Web et des applications de bout en bout (créer, coder, développer…).

A partir du cahier des charges rédigé par le chef de projet en fonction des souhaits du client, le développeur full-stack analyse les besoins, sélectionne la solution technique la plus adaptée et développe les fonctionnalités du site ou de l’application web. Enfin, il écrit des lignes de code.Un développeur full-stack peut également apporter des solutions à des problèmes d’un site déjà en ligne et détectés par des clients ou des internautes. Dans ce cas, les développeurs full-stack diagnostiquent et apportent des corrections en ligne sans perturber le fonctionnement du site.

Aux termes du contrat, le développeur Full Stack forme parfois le client dès réception du site et/ou suit le support technique qu’il conçoit et réalise tout au long de la vie du site. Cela dit, les développeurs réalisent souvent plusieurs types de réalisations en même temps. En plus de cette activité principale, les développeurs full stack produisent également des manuels techniques d’installation et des guides d’utilisation.

Dans les petites structures, les développeurs full-stack travaillent souvent sous la direction du Chief Technology Officer. Dans les grandes entreprises, il est généralement géré par le Scrum Master ou le Product. Dans les startups, en revanche, son domaine d’expertise est plus large, où il sert simultanément de lead developer ou de chef de projet technique.

Pour faire ce travail, vous devez maîtriser les ordinateurs et maîtriser les langages de développement Web (PHP, SQL, JavaScript, ASP, Python, Ruby, etc.), les CMS (Content Management System) et les frameworks liés aux langages de développement. La connaissance des technologies des applications mobiles et des bases de données est également une compétence indispensable.

Un développeur full stack doit être polyvalent, autonome, rigoureux et organisé. En respectant les délais, il doit être capable d’intégrer de nouveaux concepts et langages de programmation dans un univers en évolution rapide. Il doit aussi savoir travailler en équipe, car il a besoin de communiquer avec de nombreux autres interlocuteurs (lead developer, développeur front-end et/ou back-end, product owner, CTO, intégrateur web, référenceur SEO, DevOps, etc. )La coopération.

Les métiers de développeur full stack sont très recherchés, notamment dans les petites structures. Elle peut être réalisée dans des agences web, des start-up, des SSII (Sociétés de Services en Ingénierie Informatique), en tant que salariés ou indépendants, ou encore directement chez le client. L’armée recrute près de 16 000 postes par an, y compris des rôles interfonctionnels tels que les développeurs Web.

Salaire d’un développeurs

Les développeurs débutants full-stack rapportent entre 2 500 € et 3 700 € par mois. Les salaires peuvent changer rapidement avec l’expérience. Pour les profils expérimentés, leurs revenus mensuels bruts se situent entre 3 700 et 4 600 euros, tandis que pour les profils avancés, leurs revenus mensuels totaux se situent entre 4 600 et 5 800 euros.

Développement de carrière

Les développeurs full stack peuvent se spécialiser dans des domaines d’activité spécifiques : jeux vidéo, e-marketing, édition en ligne, banque, assurance, etc.

Fort de son expérience et de son expertise, il peut encadrer une équipe de développeurs, devenir chef de projet technique, architecte technique ou encore CTO, ou travailler en freelance.

 

 

 

Laisser un commentaire